Parmi les remèdes de l’insouciance de Cheikh Ibrahim Al Turki

 

 

Parmi les remèdes de l’insouciance

 

– La science
(la connaissance d’الله سبحان وتعالى, du Prophète صلى الله عليه وسلام , de la religion de l’islam avec les preuves)

Celui qui a pris connaissance avec les preuves, il ne sera pas du nombres des insouciants.

 

– Les assises de science, elles sont un remède pour les coeurs

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :
« Si vous passez devant des jardins du Paradis, arrêtez-vous. »
On dit : « Et que sont les jardins du Paradis, Ô Messager d’Allah ? »
Il répondit : « Les cercles de rappel. »

 

– L’évocation d’الله سبحان وتعالى

D’après Abou Moussa (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« L’exemple de celui qui invoque son Seigneur et de celui qui ne L’invoque pas est comme l’exemple du vivant et du mort ».

 

  • Lecture du Coran

«Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.»
(Sourate Yunus verset 57)

Ibn Qayyim رحمه الله a dit le Coran c’est la vie du coeur.

 

Les invocations du matin et du soir, après le réveil et avant de sortir.

 

 

Conférence téléphonique de Cheikh Ibrahim Al Turki حفظه الله
(élève de Cheikh Muqbil رحمه الله)
http://mixlr.com/assalam

Retranscrit par l’équipe du site Dourouss As Salafiyatt