Adhan et iqama pour les femmes

Question :

Est-il rapporté authentiquement d’Ibn Mas’ud qu’il a dit :

«Comment pouvons-nous interdire aux serviteurs d’Allah de mentionner Allah ?»

Sachant que certains frères emploient cette parole comme une preuve qu’il est permis à la femme d’appeler à la prière (adhan) à la maison.

Réponse de Cheikh Muqbil ibn Hadi Al-Wadi’i :

Je ne sais pas si cette narration est authentifiée et il n’est pas authentique que les femmes avaient l’habitude d’appeler à la prière à l’époque du messager d’Allah (sallallahu ‘alayhi wa sallam).

En ce qui concerne l’élévation de la voix, il n’y a aucun problème pour le déclarer interdit (pour la femme).

Ceci parce qu’Allah, le Puissant et Majestueux, dit (traduction rapprochée) :

Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. 

[sourate Al-Ahzab:32]

Ainsi, la femme ne doit pas élever sa voix pour causer la tentation des hommes.

Cependant, en ce qui concerne l’appel à la prière de la femme, même sans élever la voix, ceci n’est pas (non plus) confirmé.

Et il n’y a aucun mal si elle fait l’Iqama (deuxième appel), bien que je ne connaisse pas de preuve (non plus) quant au fait qu’elle puisse faire l’Iqama.

  • Article tiré du site assalfi.com –

Source : Tuhfatul-Mujib ‘ala As’ilatil-Hadhir wal-Gharib, question n°122.

Traduit par Aqil Walker

copié de salafs.com

L’appel à la prière est-il autorisé aux femmes, qu’elles soient en voyage, en groupe ou seules ?

Réponse de Cheikh Ben Baz :

Il n’est pas autorisé aux femmes de faire l’appel à la prière, qu’elles soient en voyage ou non, car ceci fait parti des spécificités de l’homme, comme le prouvent des hadiths authentiques du prophète.

Fatwa du cheikh Ban Baz tiré de son recueil de fatawas

Page 32.

Question :

J’ai su que les femmes n’avaient pas d’appel à la prière, mais doivent-elles faire « l’iquama » (petit appel à la prière) si elles sont dirigées par une autre femme ?

Réponse du Comité permanent :

Il ne leur est pas demandé de faire « l’iquama », qu’elles prient seules ou que l’une d’entre elles les dirige.

Comme il ne leur est pas autorisé de faire le grand appel à la prière.

Page 87, tome 6, fatwa numéro : 5176

copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany

أما الشيخ الألباني -رحمه الله – فقال يشرع للمرأة آذان وإقامة مثلها في ذلك مثل الرجل

وهذه فتوى سئل فيها عن الآذان والإقامة للمرأة

Audio El Albani: l’adhan de la femme

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i – الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz – الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Comité permanent [des savants] de l’Ifta – اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany – الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Source: 3ilm char3i

Separator image Publié dans Fiqh.